• Accompagnement régional
  • Usine du Futur
  • Entrer dans le dispositif Usine du Futur
  • Les entreprises Usine du Futur
  • Accompagnement régional
  • Usine du Futur
  • Entrer dans le dispositif Usine du Futur
  • Les entreprises Usine du Futur

Modalités d’accès au programme

Ce programme est accessible aux PME (Petites et moyennes entreprises) et ETI (entreprises de taille intermédiaire) dont le siège social est établi sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine ou bénéficiant d’au moins un établissement de production sur le territoire, quelque soit le secteur d’activité.

Les modalités

Les structures, PME ou ETI de 10 à 5000 salariés, doivent avoir le souhait d’agir sur trois leviers complémentaires :

  • la performance de l’organisation industrielle (flux, qualité, flexibilité, conditions de travail…),
  • les technologies de production à l’ère numérique (solutions numériques, expérience client, marketing digital…),
  • l’usine durable (optimisation des ressources, efficacité énergétique et environnementale…).

Les entreprises doivent présenter une situation financière saine et être à jour de leurs obligations fiscales et sociales.

Les entreprises sont sélectionnées dans le cadre d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI).

Les diagnostics

Les entreprises sélectionnées dans le cadre de l’AMI intègrent le programme Usine du Futur et bénéficient d’un diagnostic industriel centré sur les 4 leviers suivants :

  • la performance de l’organisation industrielle et l’optimisation de l’outil de production,
  • le volet technologique lié à la production,
  • le management et les conditions de travail,
  • l’énergie et l’environnement.

Ces diagnostics, pris en charge à 100 % par la Région et les Fonds Européens (FEDER), sont réalisés par un ou des consultant(s) spécialisé(s), sélectionné(s) par la Région, qui présentent :

  • une analyse de la situation actuelle de l’entreprise et de l’existant sur les différentes thématiques,
  • une identification des pistes de progrès sur les plans organisationnel et social, les technologies liées à la production à l’ère du numérique et des pistes énergétiques/environnementales prioritaires pour l’entreprise,
  • la définition d’un plan d’actions permettant d’obtenir des résultats tangibles et une estimation  des gains potentiels.

Les entreprises déjà engagées dans des actions d’amélioration de leurs performances industrielles (diagnostic énergétique par exemple) peuvent se porter candidates pour bénéficier d’un diagnostic sur les leviers qu’elles n’ont pas encore investigués.